mercredi 31 mars 2010

Elliott Erwitt, amour & humour







photographies Elliott Erwitt

Elliott Erwitt (26 juillet 1928 à Paris - ) est un photographe américain, né de parents russes-juifs. Il a passé dix ans de son enfance en Europe notamment en Italie, Allemagne et France avant que ses parents n'émigrent en 1939 aux États-Unis, à New York puis à Los Angeles.

Robert Capa sera l'un des premiers à le remarquer et à l'inviter à devenir membre de l'agence Magnum. Agence qu'il présidera quelques années plus tard.

Il a photographié l'Europe et les États-Unis, les enfants et les chiens, les stars avec un humour satirique. Il a également produit de nombreuses émissions télés comiques. « Faire rire les gens est une des plus parfaites réussites qu'on puisse espérer » dit-il.

(extrait wikipédia français)

Elliott Erwitt site officiel
Elliott Erwitt on wiki
retrospective MEP

lundi 29 mars 2010

Riccardo Tisci directeur artistique de A MAGAZINE#8




Le très sélectif magazine belge A MAGAZINE a invité le directeur artistique de la maison GIVENCHY, Riccardo Tisci, à réaliser un numéro.
Le principe de cette revue consiste à confier les rênes du magazine à un créateur afin qu'il présente ses sources d'inspirations, son travail et son univers. Le ton est libre, personnel et expérimental.
Après Jun Takahashi, Haider Ackermann ou Martin Margiela, Riccardi Tisci signe un ouvrage magnifique, emprunt de son univers noir, sensuel et raffiné. Pour l'occasion, Maxime Buchi (SANG BLEU) a interviewé le créateur.

Riccardo Tisci, interview by Maxime Buchi
Riccardo T on style.com
A MAGAZINE

samedi 27 mars 2010

Hedi Slimane VOGUE NIPPON



LOS ANGELES VOGUE HOMME JAPAN JANUARY 2010 © Hedi Slimane
extraites du site d'Hedi Slimane


Hedi Slimane, créateur et photographe de génie. J'adore ses photographies réalisées pour le VOGUE japonais. Le stylisme est débridé, presque expérimental et les modèles sont parfois androgynes. Hedi Slimane capte la sensualité et la grâce du mouvement comme personne. Il sait photographier les hommes. Son obsession pour la perfection du noir et blanc, du contraste, du détail, de la lumière, de l'allure rende ses clichés puissants.

Interview Hedi Slimane style.com
Vogue homme JAPAN july 2008
hedislimane.com

Hommage à Alexander Mc Queen dans le VOGUE du mois d'Avril

Alexander Mc Queen photographié par Nick Knight
VOGUE PARIS Avril 2010

Le magazine VOGUE de ce mois-ci rend hommage au créateur de génie à travers un papier parfaitement écrit. Ce numéro d'avril présente également des séries mode flamboyantes à l'âme slave. Un arc en ciel de couleurs et de matières bienvenu après le numéro du mois de mars franchement barbant entièrement consacré au kaki et la tendance militaire (eurk!). Trois séries mode sont éblouissantes : comtesse Natasha pose avec un dromadaire à Marrakech vêtue de tenues élaborées "hippie glamour" (réalisation Emmanuelle Alt et photographie Inez Van Lamsweerde et Vinoodh Matadin), princesse Natalia Vodianova pose avec des robes uniques réalisées par les plus grands couturiers (réalisation Carine Roitfeld et photographie Mert Alas et Marcus Piggott), et pour finir le magazine en beauté quelques total looks Kenzo photographiés par Mario Sorrenti (réalisation Emmanuelle Alt).

je pleure Alexander Mc QUEEN
Mc QUEEN été 2010
www.vogue.fr

jeudi 25 mars 2010

retrospective Yves Saint Laurent au Petit Palais

Yves Saint Laurent nu, 1971.
© The Estate of Jeanloup Sieff


Yves Saint Laurent, 1969.
© The Estate of Jeanloup Sieff

croquis russe
© Fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent


Yves Saint Laurent, sublime androgyne timide, tourmenté et provocateur. Il voulait que son nom soit inscrit en lettres d'or sur les Champs-Elysées. Adolescent, il rêvait de la haute-couture en réalisant des défilés à l'aide de silhouettes en papier qu'il confectionnait.
Yves Saint Laurent est parvenu à réaliser ses rêves. La création était pour lui un processus douloureux mais fructueux : son œuvre est élégante, révolutionnaire et intemporelle. Il a modernisé la haute-couture et inventé le prêt à porter de luxe.
Saint Laurent a su donner aux femmes de l'assurance grâce à son smoking sensationnel. Son tourment était à la hauteur de ses collections flamboyantes et novatrices.

Rétrospective Yves Saint Laurent
du 11 mars au 29 aoüt 2010
Petit Palais — Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris
avenue Winston Churchill
75008 Paris

yslretrospective
fondation

new works by Laurie Lipton, WEAPONS OF MASS DELUSIONS

Laurie Lipton, Prime Time
charcoal & pencil on paper, 67x58.5 centimeters

Laurie Lipton, Reality TV
charcoal & pencil on paper, 82x104 centimeters

Laurie Lipton, Weapons of Mass Delusions
charcoal & pencil on paper, 4'3"x2'10"


La géniale illustratrice Laurie Lipton expose ses derniers dessins à travers l'exposition
Weapons of Mass Delusions
Grand Central Art Center, 125 N.Broadway, Santa Ana, CA 92701.
vernissage 1er mai 2010
Elle signera à l'occasion son livre :
The Extraordinary Drawings of Laurie Lipton.

www.laurielipton.com

Fondation Cartier. Takeshi Kitano. Gosse de peintre

Takeshi Kitano, Autoportrait au cerveau
Gosse de peintre à la Fondation Cartier, Paris
©Office Kitano Inc.


Vue de l'exposition
Gosse de peintre à la Fondation Cartier, Paris
©Office Kitano Inc.

Des Daruma (porte-bonheur japonais) semblent surveiller les visiteurs
Gosse de peintre à la Fondation Cartier, Paris
©Office Kitano Inc.

Vue de l'exposition
Gosse de peintre à la Fondation Cartier, Paris
©Office Kitano Inc.

Les peintures de Takeshi Kitano sont pour la première fois exposées.
Gosse de peintre à la Fondation Cartier, Paris
©Office Kitano Inc.

Le stand à gaufres traditionnelles japonaises
Gosse de peintre à la Fondation Cartier, Paris
©Office Kitano Inc.

La gaufre sculptée par Kitano en forme de Bouddhas et son sachet humoristique.
(Gaufres en forme de Bouddhass, confectionnées en mémoire du
Bouddhas Shakyamouni qui, selon la légende, offrit son corps en pâture
à une tigresse affamée sur le point de dévorer ses petits, leur sauvant ainsi la vie.
Cependant personne n'a été témoin de cette scène)
Gosse de peintre à la Fondation Cartier, Paris
©Office Kitano Inc.

photographies : Alice Bénusiglio

Takeshi Kitano, artiste aux multiples facettes (comique, acteur, animateur, réalisateur, peintre, écrivain) promettait de faire une exposition hors du commun à la fondation Cartier. C'est chose faite ! Entre gags, installations graves ou loufoques, peintures, vidéos et films, sans oublier le stand à gaufres traditionnelles dans le jardin, cette exposition ne ressemble à aucune autre.

Takeshi Kitano nous entraîne dans son monde humoristique, irrévérencieux et intelligent. Il se moque de l'art contemporain (une installation appelée"monsieur Pollock" parodie l'artiste à travers un dispositif présentant un ballon recouvert de peinture faisant du all-over sur une toile), il se moque de la science (avec toutes sortes d'expériences improbables), il se moque de l'armée japonaise (présentation des plans secrets de l'armée impériale).
A chaque découverte dans cette exposition le sourire apparait sur nos visages. La fantaisie, l'humour sont omniprésents et mêlés à une critique de la société japonaise. Une œuvre à l'humour noir, présente les différentes possibilités d'un condamné à mort pour échapper à la pendaison. A la fin de l'exposition, les occidentaux n'échappent pas à l'humour implacable de l'artiste avec des films parodiant le regard de l'occidental sur la culture japonaise (le patron japonais, le calligraphe, etc).

Takeshi Kitano signe une exposition jouissive, drôle et cinglante. Les petits comme les grands peuvent l'apprécier à différents niveaux. Une expérience culturelle et attractive à vivre absolument.

Gosse de Peintre, Beat Takeshi Kitano
Du 11 mars au 12 septembre 2010
La fondation Cartier
261 bd Raspail
75014 Paris

à lire aussi

jeudi 18 mars 2010

Jean-Charles de Castelbajac collection automne hivers 2010.11

Jean-Charles de Castelbajac nous a présenté un défilé spectaculaire et carnavalesque. L' ambiance était festive et électrique, mêlée à une énergie créative débridée. Les inspirations diverses : Légo, Bambi (total look jusqu'aux chaussures), Paco Rabanne, petits chevaux, vitraux du Moyen-âge étaient remixées d'une drôle de manière. Sainte Beth Ditto était même invitée sur une robe. Un défilé revigorant plein de fantaisie et d'énergie. La musique live du défilé Go ! go ! go ! Diva ! était assurée par le duo French Horn Rebellion. Le créateur conserve son humour et nous projette dans son univers décalé, excentrique avec dynamisme.










© photographies : Alice Bénusiglio
jc-de-castelbajac.com

Alexander Mc Queen, collection posthume automne hivers 2010.2011





Photo: Christopher Moore. Courtesy of Alexander McQueen

La collection inachevée du génie marque le vide qu'il laissera derrière lui comme en témoignent ces quelques modèles.
Alexander Mc Queen nous a quitté alors qu'il maîtrisait la quintessence de son art. La collection est spectaculaire "inspirée par l’or des retables de la peinture religieuse du XVIIIe siècle, par les scènes de Jérôme Bosch, les anges et les drapés de Botticelli et les dorures de l’art byzantin" (Virginie Mouzat du Figaro).
Sarah Burton, complice et bras droit du couturier tâchera de faire perdurer le style si particulier du créateur.
alexandermcqueen

mardi 16 mars 2010

Haider Ackermann collection automne hivers 2010.2011

Haider Ackermann nous a encore ravis avec sa dernière collection élégante et sombre. Le défilé se déroulait aux Beaux-arts samedi matin devant un public de professionnels légèrement endormis mais attentifs et de bonne humeur. Au premier rang, peu de célébrités, hormis Grace Coddington directrice de création au vogue américain (que l'on a pu apprécier dans The September Issue) avec son éternel teint halloween et ses longs cheveux roux.











© photographies : Alice Bénusiglio

Lors de ce défilé, quelques pièces originales m'ont attirée : une ceinture zippée en cuir s'enroulant autour de la taille et des capes magnifiques. La palette de couleurs était sombre et distinguée, variant dans les bruns, taupes, noirs, marrons chocolat. On aura également apprécié la présence de la modèle Olga Sherer (Nathalie) à l'allure remarquable.